Début du récit :

Comment réagiriez-vous si vous aviez le pouvoir de faire tout ce qu’il vous plait sans jamais en subir les conséquences ?
Je vois que la question est trop vague, je vais essayer d’être plus explicite : que feriez-vous si vous saviez que chaque heure, chaque seconde, chaque moment de votre vie, ou plutôt de votre journée, va se répéter indéfiniment ? Céderiez-vous à la tentation de faire tout ce que bon vous semble ?
Voici donc le problème auquel j’ai été exposé, et j’ai réagi. À tort ou à raison, j’ai réagi !
Quoi que vous pensiez, ça ne changera rien à ce que j’ai fait, et à vrai dire, je me fous de votre jugement, vous n’étiez pas à ma place !
Le problème était devenu pour moi un jeu dans lequel j’étais enfermé, la règle était pourtant simple : trouver la clé pour en sortir.
Au début, je ne voulais pas y croire, je pensais que quelqu’un me jouait un tour, ou que l’on m’avait drogué à mon insu. La chose qui m’arrivait était tellement improbable que j’en étais quasiment devenu paranoïaque. Je regardais mes amis d’un autre œil, je me méfiais de tout, je sondais chaque élément, chaque parole, chaque fait pour y dénicher une quelconque faille.
Puis, manquant de puissance, ou de réflexion, je ne sais pas, j’ai dû me rendre à l’évidence ; le jeu était bien réel.
Je vais arrêter de spéculer, l’histoire vaut bien plus que mes propres méditations. Voici ce qu’il reste de mes souvenirs, je vais tenter d’être le plus fidèle possible à la réalité : […]

Le roman   Les médias en parlent   Extraits du roman

Disponible sur Amazon